• Parcours d'art contemporain


    MICHEL DE BROIN

    Michel de Broin - "Mille Spéculations"
    Installation plein air

    30.06 - 03.07.2017

    Promenade Martin Luther King Jr
    1 Boulevard Georges V, 33000 Bordeaux
    33000 Bordeaux

    Installation de "Mille spéculations" 2017 de Michel de Broin le long de la Garonne dans le cadre de Bordeaux paysages 2017.
    ! Activation le 30 juin à 22h30 !


    Comissaire : José Manuel Gonçalves / Directeur du 104 à Paris

    Plus d'infos : ICI

     

  • Endless Landscape

    AXENÉO7, Gatineau, Canada


    MICHEL DE BROIN

    Endless Landscape
    Du 28 juin au 30 aout 2017
    La Fonderie, 211, Montcalm Street
    Gatineau, Canada


    28.06 - 30.08.2017

    Artists: Graeme Patterson, Samuel Roy-Bois, Noémie Lafrance, Alexandre David, Dominique Pétrin, Nadia Myre, Michel de Broin, and Cedric, Jim & Nathan Bomford


    In collaboration with DAÏMÔN, Galerie UQO, and the National Arts Centre’s Canada Scene, AXENÉO7 presents Endless Landscape, a major visual arts event in Gatineau’s historic La Fonderie building. Measuring over 58,000 square feet, La Fonderie is one of the few remaining vestiges of Gatineau’s industrial heritage and is an inspiring place for the creation and elaboration of in situ works and large-scale installations. To encourage a wide-range of proposals demonstrating the multifarious approaches to interventionist and in situ work, AXENÉO7 sought, from all regions of Canada, visual artists who have experience working in installation. These selected artists have produced new monumental works that bring artists, thinkers, and audiences together to reflect upon the intricate relationship Canadians and First Peoples maintain with the land.


    Pour plus d'infos => ICI

  • La chose en soi

    Musée régional de Rimouski, Québec


    MICHEL DE BROIN

     

    La Chose en soi
    Musée régional de Rimouski
    Commissaire : Ève De Garie-Lamanque
    35 Rue St Germain, Rimouski (Québec)

    11.06.17 - 24.09.17

    Dans l’exposition La Chose en soi*, dix artistes sont réunis et repensent la nature et la dynamique des relations entre l’objet et l’individu.

     

    Cette exposition poursuit la réflexion entamée avec L’État des choses (2016), qui regroupait une vingtaine d’œuvres de la collection en art contemporain du Musée régional de Rimouski. Elle s’inscrit en outre dans la foulée du « virage matériel » opéré il y a une trentaine d’années dans les sciences sociales – virage qui a réintroduit l’objet dans l’analyse des phénomènes culturels et sociaux, en mettant en question le statut passif de l’objet inanimé, de même que la dynamique sujet-objet tout entière.

     

    La Chose en soi regroupe une trentaine d’œuvres des artistes Michel de Broin (Québec), CFCF (Michael Silver – Québec), Cozic (Québec), Jacinthe Lessard-L (Québec), Micah Lexier (Ontario), Axel Lieber (Allemagne et Suède), Kristin Nelson (Manitoba), James Nizam (Colombie-Britannique), Roula Partheniou (Ontario) et Michael A. Robinson (Québec).

     

    L’objet d’usage et le produit de consommation sont mis au premier plan dans leurs vidéos, installations, sculptures, photographies, œuvres musicales et textiles. Malgré leur apparence familière – presque réconfortante –, ces œuvres traitent pourtant toutes de notre complexe rapport au monde. Elles communiquent la profonde altérité et l’impénétrabilité du monde d’objets qui est désormais le nôtre.

     

    Un opuscule illustré comprenant un essai de la commissaire et conservatrice en art contemporain sera disponible dès le 11 juin.

     

    La commissaire et plusieurs artistes seront présents lors du vernissage.

     

    * Le titre La Chose en soi réfère à l’ouvrage Critique de la raison pure (1781) du philosophe Emmanuel Kant

     


    Pour plus d'infos => ICI

     


    Légende:
    http://museerimouski.qc.ca/portfolio-items/la-chose-en-soi/. Don de l’artiste. Collection du Musée national des beaux-arts du Québec

     

  • artmonte-carlo 2017


    MICHEL DE BROIN

    artmonte-carlo 2017
    Grimaldi Forum Monaco
    10, avenue Princesse Grace
    98000 Monaco

    29.04 - 30.04.2017

    La galerie est présente du 29 au 30 avril 2017 pour la 2e édition de la foire à Monte-Carlo au stand D4.

    Artistes: Michel DE BROIN, Jan KOPP, Karolina KRASOULI, Stéphane KROPF, Matt LIPPS, Man RAY


    Dans l’esprit d’artgenève, artmonte-carlo se distingue par une sélection pointue et restreinte de galeries internationales de premier plan dévoilées dans une scénographie très soignée et largement enrichie d’un programme d’expositions non commerciales du meilleur niveau. Cette configuration de mixité unique est ponctuée de zones de confort qui favorisent le dialogue entre les différents acteurs du monde de l’art.


    artmonte-carlo
    2017 accorde une présence originale au design au sein du salon. La commissaire d'exposition Martine Bedin invite dans son exposition Objets, mes amis quelques 15 prestigieuses galeries de ce domaine à présenter leurs artistes phares.


    Les deux salons, l’un inaugurant le calendrier annuel européen des foires d’art contemporain en pleine saison hivernale genevoise et l’autre entamant la belle saison monégasque, fédèrent deux axes européens importants, riches en espaces d’art et lieux de résidence de nombreux amateurs et collectionneurs d’art.

    Nous souhaitons qu’ils s’enrichissent mutuellement et permettent de faire rayonner à l’échelle internationale l’idée du salon d’art qui se singularise des formats et concepts des grandes foires d’art traditionnelles.

    Prenant place dans des cadres raffinés et à taille humaine, artgeneve et artmonte-carlo sont à l'image de leurs lieux : agréables et au rayonnement international.



    Pour plus d'infos => ICI

  • W.W.W. (Whole World Working)

    Collective Gallery, Edinburgh


    MICHEL DE BROIN

    W.W.W. (Whole World Working)
    Collective
    City Observatory and City Dome
    38 Calton Hill
    Edinburgh

    03.12.16 - 05.02.17


    W.W.W. (Whole World Working) is an exhibition that brings together artworks and writings considering the possibilities of a world without borders. American architect and designer R. Buckminster Fuller’s 1968 Operating Manual for Spaceship Earth outlines that our understanding of the world is impeded by its division into nation-states and that demarcation by borders causes economic and social disparity. He argues that the computer, which can operate beyond financial and political practicalities, offers a solution to this disparity. Buckminster Fuller’s ideas have inspired much utopian and emancipatory thought in the wake of the development of the World Wide Web.

    In the exhibition W.W.W. Buckminster Fuller’s utopianism is explored in relation to our geopolitical reality, particularly given the renewed energy of nationalist and isolationist politics since 2008. Works and texts by Michel de Broin, Alessandro Di Massimo, R. Buckminster Fuller and Ben Russell with design by Kaisa Lassinaro, Yorgos Stavridis with Dimitris Aatos Ellinas invite us to focus on the contradictions between geopolitical restraints and allegedly borderless information technologies.

    This project has been developed by Anastasia Philimonos as Associate Producer for Satellites Programme 2016.

    Satellites Programme is Collective’s development programme for emergent artists and producers based in Scotland. 2016 participants are: Jennifer Bailey, Mark Bleakley, Anastasia Philimonos, Katie Schwab and Hamish Young.

    Pour plus d'infos => ICI

    Légende :
    Michel de Broin, Keep on Smoking, film still, 2006. Courtesy the artist. Photo by Claire Healy

     

  • This and That

    Division Gallery, Toronto


    MICHEL DE BROIN

    This and That

    Division Gallery Toronto
    45 Ernest Avenue
    Toronto M6P 3M7

    29.10 - 25.12.16

    An emphatic turn towards objects, the non-human, things, and their meaningfulness has swept contemporary philosophical discourse. Despite our phenomenal relation
    to everything we see and everything we touch (and what touches back, felt or not), a relation colours our world—or at least the discourse surrounding it. And so, it seems
    we must learn to thread a newly demarcated, yet unknowable, realm filled with objects personified, openly at play.


    For the past two decades Michel de Broin has set up his studio in this shadowy world where objects and their social dramas are chief actors. While our current moment asks
    us to imagine the inanimate personified, de Broin has been doling out objects that lay bare their machinations over the course of his prolific career. These sculptures do not
    go so far as to dance on their own, much like Marx described the fetishized commodity doing, but their plastic, metal, painted shells certainly cannot contain their forms.
    Performing beyond their expected function, albeit poorly at times, these unsuspecting cousins demand a longer consideration than those objects bound to their meaning.
    In tour de force a tire wrapped into a concentric knot cannot power any motor vehicle, while no less recalling the immense and unknowable force of a black hole.


    This and That’s accretion and accumulation of images and objects belies the vertical thrust of possession. Everywhere we turn a non-systemic torrent of relations is at play,
    connecting objects in an indeterminate network, one that bridges de Broin’s career from past to present. This uncanny field where objects are in conversation, confronting
    one another through a shared language of dysfunctionality, is one carved by alternative paths to meaning and value. (Loreta Lamargese)


    Pour plus d'infos => ICI

    Légende :
    Michel de broin, Vue d'exposition, Division Gallery

  • Vitrine sur l'art

    Atrium du 1000 de la Gauchetière - Montréal


    MICHEL DE BROIN

    Vitrine sur l'art
    Atrium

    1000 de la Gauchetière
    Montréal - Québec

    Jusqu'au 15.01.2017

    Depuis huit ans, ce concept original a pour objectif de rendre l’art contemporain plus accessible. Des œuvres phares d’artistes canadiens sont installées un peu partout
    au cœur du réseau souterrain de la métropole. Cette année, les peintures de Jack Bush et Ronald Kostyniuk, les sculptures de Bill Burns et Dominique Blain et les photographies de Michel de Broin et Jessica Auer composent la visite.


  • Gigantesque!

    Expérience Pommery #13


    MICHEL DE BROIN
    Gigantesque!, Expérience Pommery #13
    Champagne Vranken - Pommery
    5, Place du Général Gouraud
    51100 REIMS

    14.10.2016 - 31.05.2017

    Le Domaine Pommery, l'un des plus impressionnants domaines de champagne du monde accueille l'exposition Gigantesque!, la 13ème édition des Experiences Pommery, dans les caves cathédrales enfouies à 30 mètres de profondeur dans un dédale vertigineux de 18 kilomètres.
    Les Expériences Pommery provoquent la rencontre entre un patrimoine exceptionnel et la création contemporaine dans des espaces uniques et totalement fascinants.
    Autour de l'infiniment grand à l'infiniment petit, plus d'une vingtaine d'artistes français et internationaux seront réunis à l'occasion de cette exposition.

    Avec : Brook Andrew, Daniel Buren, Lilian Bourgeat, Vincent Carlier, Julian Charriere, Gaelle Chotard, Michel de Broin, Choi Jeong Hwa, Bertrand Gadenne, Severine Hubard, Guy Limone, Chaim Van Luit, Soundwalk Collective, Pablo Valbuena, Enrique Ramirez, Sue Mei Tse, Ivan Navarro, Stephane Thidet, Lee Ming Wei...

    Légende
    Michel de Broin, Overpower, 2013
  • Don't Look a Gift Horse in the Mouth


    MICHEL DE BROIN

    Don't Look a Gift Horse in the Mouth
    Four Six One Nine
    4619 W Washington Blvd

    Los Angeles

    07.07.16 - 07.08.16


    Division Gallery is pleased to present our first exhibition in Los Angeles, under the auspices of Four Six One Nine (LA).  
    Don't Look a Gift Horse in the Mouth
     features new work by Canadian artists Brad Phillips, Chloe Wise, Michel de Broin, An Te Liu, Sarah Anne Johnson, Paul Butler, Jillian Kay Ross and Simon Hughes as well as works by LA-based Bjorn Copeland (China Art Objects), New York-based Rose Marcus and LA-based Sojourner Truth Parsons (both represented by Night Gallery).


    Pour plus d'infos => ICI

  • Dendrite


    MICHEL DE BROIN

    Dendrite - Michel de Broin, 2016

    Labyrinthe du Parc Central - Fonds Kirchberg

    Luxembourg

     

    Le Labyrinthe du Parc Central est une triangle de végétation situé entre l’avenue Kennedy, la Coque et
    le parc proprement dit.
    Le Fonds a demandé une étude d’amélioration générale concernant l’attractivité du parc au
    paysagiste Peter Latz qui en est l’auteur. Outre un nouveau parcours de jeux qui complètera bientôt
    les éléments déjà existants, le Fonds a lancé une consultation restreinte pour la création d’une pièce
    centrale du labyrinthe à destination d’artistes.


    Pour plus d'infos => ICI

  • Interlude


    MICHEL DE BROIN

    Interlude

    Musée National des Beaux-Arts du Québec

    2016


    Permanent installation in front of the "Musée National des Beaux-arts du Québec"
    Aluminium, bronze, glass, control, Natural gaz.


    Pour plus d'infos => ICI

  • One Thousand Speculations


    MICHEL DE BROIN

    One Thousand Speculations
    Hearn Power Station - Toronto
    Du 10 juin au 26 juin 2016

     

    Dans le cadre du Luminato Festival 2016

     Pour plus d'infos => ICI

  • Artmonte-carlo


    MICHEL DE BROIN

    Foire d'Artmonte-carlo

    Du 30 avril au 1er mai 2016

     

    La galerie est présente du 30 avril au 1 er mai 2016 pour la première édition de la foire d'Artmonte-carlo au stand D2.

    Plus d'info ICI


    The gallery is attending the 1st edition of the Artemonte-Carlo fair from the 30th of April to the 1st of May 2016.

  • La Nouvelle Biennale


    MICHEL DE BROIN

    La Nouvelle Biennale

    Galerie Thomas Henry Ross Art Contemporain

    Montreal, QC

    23.04.16 - 04.06.16

     

    Pour cette première édition de la Nouvelle Biennale, les artistes invités sont: Vikky Alexander, Itziar Barrio, Catherine Bodmer, Catherine Bolduc, Sebastien Cliche, Sylvie Cotton, Michel de Broin, Julien Discrit, Steve Giasson, Eleanor King, Chris Kline, Dejode & Lacombe, Manuela Lalic, Daniel Olson, James Paterson, Marc-Antoine K. Phaneuf, Felicity Tayler, Lucille Uhlrich, Jonathan Villeneuve, Kim Waldron et Pavitra Wickramasinghe. Le commissaire de l’évènement est : Jean-Michel Ross.

     

    Plus d'info ICI

  • Castles Made of Sand


    MICHEL DE BROIN

    Castles Made of Sand

    BMO Project Room - Toronto

    Jusqu'au 30 novembre 2016

     

     

    Castles Made of Sand est une installation au lieu spécifique conçue pour être temporairement installée dans un petit espace de bureau à côté d'un gratte-ciel dans le centre ville de Toronto. L'installation peut être décrite comme une chaîne de fabrication qui fait des chateaux de sable, les envoi pour un voyage sur le tapis roulant ou ils finiront finalement par s'éffondrer.

     

    Castles Made of Sand is a site-specific installation conceived to be temporarily installed in a small office space near the top of a skyscraper in downtown Toronto. The installation can be described as a production line that casts sand castles, dispatches them for a journey on a convoyer belt, and eventually sends them to crumble.


    Plus d'info ICI

  • ART GENEVE 2016

    # A25


    MICHEL DE BROIN
  • Nemo 15 Biennale international des arts numériques

    Exposition prosopopées : Quand les objets prennent vie


    MICHEL DE BROIN

    Nemo 15
    Biennale international des arts numériques
    Expositions prosopopées : Quand les objets prennent vies
    Le CENTQUATRE, Paris

    Du 5 décembre 2015 au 31 janvier 2016
    Journée d'inauguration le 5 décembre 2015

    De quoi s?agit-il ?
    La prosopopée est une figure de style qui consiste faire parler un animal, un objet inanimé, un mort, une chose personnifiée, une abstraction?
    Quand les objets prennent vie?
    Quand les morts revivent?
    Quand les concepts s?incarnent?
    L?inspirateur principal de cette proposition est Philip K. Dick, le grand visionnaire paranoïaque de la littérature contemporaine. En particulier, le sentiment dickien que « quelque chose cloche ». Que le monde n?est pas ce qu?il semble être, mais un décor, un trompe-l?oeil habilement conçu pour abuser le genre humain.
    Prosopopées sera donc la grande thématique transversale de la Biennale 2015 et de son exposition principale au CENTQUATRE-PARIS, la fiction d?un dérèglement savamment orchestré?


    Plus d'informations ICI


    Légende Visuel: Michel de BROIN, Étant Donnés, 2013
    Évier, des tubes, l'eau, le propane 166 x 92 x 46 cm

  • Unsafe at Any Speed


    MICHEL DE BROIN

    Unsafe at Any Speed

    09.10.15 - 20.11.15
    820 PLAZA, Montréal

    Ivana Basic, Valérie Blass, Michel de Broin, Matt Goerzen, Jon Rafman and Sydney Shen
    Text by Rebecca Lemire.


    Unsafe at Any Speed borrows its title from Ralph Nader’s 1963 expose on the American Auto Industry. The work, which hallmarked a fundamental moment in the history of consumer activism, revealed that the industry designed automobiles for aesthetics, speed and performance while neglecting to implement vital safety features. By the turn of the 21st century the unit of personal computers sold per annum had far surpassed that of automobiles. A black 2001 Ford Explorer was one of the last cars to be manufactured in the 20th century. Large, powerful and austere, the American SUV became emblematic of resilience in the early 2000’s, providing a perceived security and safety in a time plagued by anxieties of terror and existential risk. Deconstructed on site at 820Plaza, a former auto body garage, the Explorer has become a modern ruin and site to consider the ways in which contemporary forms of distress and uncertainty relate to technological environments, and how the legacies of these formations shape our bodies and the collective mental self.

    More Informations HERE


    Légende visuel: Michel de Broin, Dehorning, 2015
    Pièces de Ford Focus Explorer décomposées

  • Human futures


    Human futures

    FACT, Liverpool, UK

    06.11.15 - 29.11.15

    Rien ne va plus is a French phrase used by roulette croupiers before fatally spinning the ball into the wheel, to announce that no more bets are allowed on the table. However, Rien ne va plus also translates as “nothing works anymore”, transcending the gambling environment and alluding to the wider state of the world.

    Rien ne va plus is a site-specific audio installation in one of the exterior ventilation grids of the FACT building. The sound of clinking coins and slot machines produce the illusion that the institution has been converted into a casino. Through this simple and playful gesture, Michel de Broin poignantly comments on the the prevailing economics and politics of free market neoliberalism, and the so-called “casino capitalism” of our financial system. At the same time, and in the spirit of institutional critique, the work sheds light on the current climate of public cuts in the cultural sector, and the ensuing pressure to prioritize commercialization over values such as knowledge generation or commonality.

  • L'Effet Vertigo


    MICHEL DE BROIN

    L'Effet Vertigo

    à partir du 24 octobre 2015
    Mac Val, Musée d'art contemporain du Val de Marne

    L’exposition-événement de la rentrée 2015 au MAC VAL a été imaginée à partir des oeuvres de la riche collection de la « jeune » institution, exemple unique en Île-de-France d’un musée exclusivement dédié à la création contemporaine des années 50 à nos jours. Pour son dixième anniversaire, le MAC VAL propose au public de revenir dans le temps afin de s’interroger sur sa mission qui est de relier le passé et le présent, et d’effectuer un arrêt sur image pour mieux envisager le futur à venir, celui à construire.

    Les quelque 70 artistes réunis dans « L’Effet Vertigo » portent un regard de l’autre côté du présent, relisant, rejouant ou réinterprétant les faits historiques, les ramenant ainsi à la lumière d’aujourd’hui.
    Le parcours est organisé en relectures historiques, constitutions d’archives personnelles, interrogations des rites, fabrications de reliques, interprétations scientifiques et réemplois d’objets.
    Car l’artiste est inscrit dans l’histoire, l’histoire de l’art bien sûr, mais plus encore celle qui nous est commune, l’Histoire humaine, celle des conquêtes, des accords de paix, des progrès technologiques, des avancées médicales, des idéaux politiques, des modes de gouvernance… Acteur et témoin de l’histoire, l’art s’envisage aussi comme archéologie, voire fabrique du savoir.


    Plus d'informations ICI


    Légende visuel : Michel de BROIN, Black Whole Conference, 2005, 
    74 chaises en plastique et pieds métal, diamètre 400 cm.
    Collection MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
    Acquis avec la participation du FRAM Île-de-France.

  • Interception


    MICHEL DE BROIN

    MICHEL DE BROIN
    Interception
    Exposition personnelle

    Division Gallery, Montréal
    9 mai - 4 juillet 2015

    Pour sa deuxième exposition individuelle à la Galerie Division, Michel de Broin tourne son attention vers les lois et les stratégies qui gouvernent le jeu. Interception, le titre de l’exposition, implique de prendre par surprise, de renverser le cours d’une action. Les paradoxes architecturaux sur lesquels reposent les œuvres relèvent d’une logique du hasard et de l’interruption, déstabilisant les oppositions haut/bas, intérieur/extérieur, et individuel/collectif pour faire place à un terrain de jeu ouvert. Artefact (2015) est une photographie à grande échelle d’un papier peint, longtemps dissimulé derrière des couches de peinture et excavée. La fresque représente une scène de footballeurs aléatoirement dispersés sur le terrain. Dans cette chorégraphie de mouvements tactiques, les joueurs sont pris dans des trajectoires dont on ignore le but. Les motifs répétitifs contrastent avec le singulier changement de couleur et de texture que le temps a imprimé sur les joueurs. Au centre de ce rêve d’enfance enfoui émerge la structure brisée du mur, ouvrant une faille dans le terrain.

    Pour plus d'information, voir ici.