• Exposition estivale

    Le Radar


    NICOLAS BOULARD

    Exposition estivale
    Le Radar
    24, rue des Cuisiniers
    14400 Bayeux
    Tél : 02.31.92.78.19

    17 juin au 17 septembre 2017

    À l'occasion de la 10e exposition Estivale, le Radar organise un événement qui explore les relations entre l'art et la nourriture. Elle a pour projet de réunir une vingtaine d'artistes contemporains aux parcours singuliers et présente ainsi une multitude de médiums artistiques : vidéos, installations, sculptures, photographies ...

    - Les visites du dimanche: 2 juillet à 16h30, 6 août à 16h30
    45minutes ? Entrée libre / Sans réservation

    - Les visites / jeux pour enfants: 26 juillet à 14h30, 23 août à 14h30
    6-10 ans / 45minutes ? Entrée libre / Sans réservation

    - Les journées Européennes du Patrimoine 16 & 17 septembre
    15h : atelier pour les enfants à partir de 7 ans suivi d?un goûter à 16h
    15 h & 17h45 : visite pour les adultes
    45minutes ? Entrée libre / Sans réservation

    Pour plus d'infos => ICI

    Légende photo:
    Nicolas Boulard, Specific Cheeses - Rossigny, 2017, Serie: Specific Cheeses, Impression à encre pigmentaire sur papier, 160 x 120 cm

  • Art Brussels 2017


    NICOLAS BOULARD

    Art Brussels 2017
    Tour & Taxis

    Foire du 21 au 23 avril 2017
    Vernissage le 20 avril à partir de 17h
    Avenue du Port 86c
    1000 Brussels, Belgium

    La galerie est présente du 21 au 23 avril 2017 pour la 35e édition de la foire à Bruxelles au stand E05.

    Tout en conservant son profil de foire de découvertes, Art Brussels, l'une des foires européennes les plus originales et établies, célèbre sa 35e édition en 2017. Depuis sa création, Art Brussels a évolué jusqu'à arriver dans le top européen des foires d'art contemporain et est devenu un évènement à ne pas manquer dans le calendrier artistique international.

    Pour plus d'informations => ICI

    //ENG//

    The gallery is attending the 35th edition of the Art Brussels from the 21st to the 23th april 2017 at the booth E05.

    Retaining its youthful profile as a discovery fair, Art Brussels, one of Europe’s original and most established fairs, celebrates its 35th edition in 2017. Since its inception, Art Brussels has evolved into one of the top European contemporary art fairs, and is a must-see in the international art calendar.


    More informations => HERE

  • La Dynamique des isoplèthes

    La halle des bouchers, Centre d'art contemporain - Vienne


    NICOLAS BOULARD

    La Dynamique des isoplèthes
    La halle des bouchers
    Centre d'art contemporain
    7 rue Teste du Bailler
    F-38200 Vienne


    04.03 - 14.05.17
    Vernissage le vendredi 3 mars  à 19h

    Commissaire de l'exposition : Marc Bembekoff

    S’il est essentiellement connu pour son travail artistique autour du vin et du fromage, Nicolas Boulard (né en 1976, vit et travaille à Clamart) aime avant tout jouer de déplacements conceptuels. À travers les produits mythiques de la gastronomie qu’il n’a eu cesse de revisiter et bouleverser, c’est principalement l’idée de territoire et de ses limites qui sous-tend une œuvre protéiforme embrassant aussi bien la sculpture, le texte, la vidéo que l’installation.

    À la fois immatérielles et tangibles, précises et infinies, hypersensibles et anti-monumentales, les œuvres de Nicolas Boulard témoignent d’une lucidité certaine sur des systèmes de pensée. L’artiste prend ainsi un malin plaisir à jouer avec les normes et les règles de production territoriales, la géographie, les distances, les déplacements… Si, en cartographie, les isoplèthes sont les lignes dessinées sur les cartes reliant différents points situés à une même altitude, Nicolas Boulard tire ici des lignes géographiques imaginaires et fabuleuses, nous enjoignant de réinterpréter les traditions et conventions du passé, tout en questionnant la territorialité de l’art.

    Pour son exposition au Centre d’art contemporain La Halle des bouchers, Nicolas Boulard s’est inspiré du Rhône, fleuve dont il a suivi le cours – de sa source (le glacier Rhonegletscher en Suisse) à son embouchure méditerranéenne (le delta de Camargue) – prélevant ici et là des échantillons d’eau, de terre et de pierre qui lui ont servi de matière première pour proposer un ensemble de sculptures inspirées de courbes et diagrammes scientifiques anciens, notamment les schémas du géographe et explorateur allemand Alexander von Humboldt (1769-1859), ainsi que des écrits des géographes Élisée Reclus ou Claude Raffestin pour qui l’expérience de la connaissance ne peut se faire sans vécu géographique. Parallèlement, Nicolas Boulard a compilé ses impressions buissonnières, tel un carnet de voyage dressant aussi le portrait du fleuve, dans un ouvrage publié à l’occasion et qui fait écho à la déclivité de son parcours, rappelant par-là même le titre de cette exposition − « La Dynamique des isoplèthes ».

    Avec le soutien de Lafayette Anticipations - Fondation d'entreprise Galeries Lafayette

    Pour plus d'infos => ICI

  • Agir dans son lieu

    Galerie Duchamp, Yvetot


    NICOLAS BOULARD

    Agir dans son lieu
    Galerie Duchamp
    7, rue Percée
    76190 Yvetot

    14.01 - 09.02.17

    La représentation du monde rural traverse l’histoire de l’art, de Jean-François Millet, à Rosa Bonheur en passant par Vincent Van Gogh, Kazimir Malevitch ou encore Marc Chagall, les exemples sont nombreux. Que ce soit avec un souci de réalisme, voire de naturalisme, ou bien avec une volonté d’inscription du sujet dans un discours idéologique, la représentation du monde paysan fait, le plus souvent, l’objet d’une manipulation. Les images d’Épinal subsistent et se répercutent dans l’imaginaire collectif. Si pour les uns le monde paysan est vecteur soit de luttes, soit de soumissions, il reste pour les autres un espace de d’utopies et de fantasmes. Il souffre d’un spectaculaire désintérêt non seulement des politiques, mais aussi de la société dans son ensemble.


    Les artistes boudent également les problématiques agricoles. L’exposition entend alors poser des questions : qu’en est-il de la réalité agricole actuelle ? Comment les artistes s’emparent-ils aujourd’hui du sujet ? Comment représentent-ils un monde qui semble mis à l’écart de la société ? Malgré l’importance fondamentale du monde paysan qui se trouve aux fondations de l’alimentation mondiale, j’observe à la fois ce désintérêt collectif, mais aussi une méconnaissance flagrante d’un secteur relégué à la marge de la société. J’ai alors souhaité réunir les œuvres de dix artistes qui, chacun à leur manière, traitent du monde paysan. Certains, tels des sociologues, vont à la rencontre des différents corps de métiers pour rendre compte de contextes et de situations spécifiques, ou encore de leur quotidien. Charges Fréger photographie les élèves d’un lycée agricole normand. Les peintures aux accents documentaires de Julien Beneyton figurent des éleveurs dans le Limousin. Marie Voignier filme de manière tragi-comique l’invasion des étourneaux dans les champs de culture. Terence Pique observe et récolte les témoignages d’ouvriers agricoles espagnols pour mettre en avant un lexique intimement lié à leur travail : COMIDA – TECHNOLOGIA – ESFUERZO. Aurélie Ferruel et Florentine Guedon fouillent et hybrident les traditions rurales. Tandis que Kapwani Kiwanga à travers la répartition d’un même geste pose la question du soin apporté au paysage. Roman Moriceau pose la question de la transformation des animaux en façonnant dans l’argile un poulet privé de ses plumes. L’animal, génétiquement modifié, est rendu optimal et parfaitement adapté aux méthodes de transformation de la viande. Nicolas Boulard met en place un système de culture mobile en créant le Clos Mobile, une parcelle dans laquelle il cultive des vignes de grands crus. Selon une méthode rigoureuse, Éric Tabuchi photographie des hangars agricoles partiellement recouverts de graffitis. Ces portraits de hangars traduisent une situation d’abandon et de lente disparition. En 2011, Édouard Glissant déclamait « Agis dans ton lieu, pense avec le monde ! ». Le titre et l’esprit de l’exposition empruntent à la pensée de Glissant qui nous invite à agir, à penser et à s’indigner.

    Julie Crenn

    Commisariat : Julie Crenn

    Avec : Julien Beneyton – Nicolas Boulard – Aurélie Ferruel & Florentine Guédon – Charles Fréger – Kapwani Kiwanga – Roman Moriceau – Térence Pique – Eric Tabuchi – Marie Voignier

    Pour plus d'infos => ICI

  • NICOLAS BOULARD

    Critique du raisin pur


    NICOLAS BOULARD

    FRAC Aquitaine 

    19 mai - 10 septembre 2016

    Dans le cadre de son soutien à la création contemporaine, le Frac Aquitaine invite Nicolas Boulard pour une exposition monographique. La singularité de sa démarche réside dans le dialogue, inattendu, qu'il tisse entre l'art et le vin, et ses modes de production.
    Un environnement familier à l'artiste, né dans une famille de viticulteurs de Champagne. Ses oeuvres deviennent de véritables espaces d'expérimentation où s'entremêlent les inspirations et les références à la viniculture et à l'histoire de l'art - notamment l'art minimal américain...
    Critique du Raisin pur rassemble une sélection d'oeuvres produites entre 2010 et 2014 et sept nouvelles créations montrées pour la première fois au Frac Aquitaine.

     

    Pour plus d'infos => ICI